Formations à temps partiel et spécialisées

Nouvelles & événements

Démarche à l’intention des partenaires

Modalités administratives

1. Obtenir une proposition de collaboration de l’IPIQ

  • Par téléphone en demandant le service du temps partiel
  • Par télécopieur
  • Par courriel

Données nécessaires :

  1. Coordonnées complètes du service d’incendie
  2. Titre du module et numéro du module souhaité (25 modules)
  3. Lieu de la formation si différent
  4. Nombre de candidats
  5. Nom de l’instructeur (si connu)
  6. Horaire de la formation, c’est-à-dire, formation de jour, de soir ou de fin de semaine

Cette démarche doit être faite au moins 15 jours ouvrables avant le début de la formation.

Il est essentiel de retourner par télécopieur la proposition de collaboration signée par la direction du service d’incendie. Sur réception de cette proposition de collaboration signée, le service du temps partiel de l’IPIQ envoie le matériel nécessaire pour la formation à l’instructeur. Après le début du cours, l’instructeur doit faire parvenir à l’IPIQ (par télécopieur) un horaire détaillé.

À la fin de la formation, l’instructeur remet les documents suivants au service du temps partiel :

  • les documents d’inscription (fiches et documents)
  • les examens
  • la feuille de présences (signée à chaque cours par les élèves)
  • la feuille de résultats

Note : Tous les documents doivent respecter l’ordre alphabétique et être retournés dans un délai de 10 jours ouvrables après la formation.

Modalités pédagogiques

1. Trousses d’enseignement et d’apprentissage

L’IPIQ s’affaire à rédiger, pour les modules du programme enseignés à temps partiel et en formations spécialisées, des trousses d’enseignement et d’apprentissage à l’usage des instructeurs et de leurs élèves. Il est important de préciser que la trousse d’enseignement destinée à l’instructeur ne constitue pas un plan de cours. Elle représente tout au plus une amorce et une orientation devant absolument être complétées par l’expertise et les notes de l’instructeur. On s’attend à ce que l’instructeur ajoute sa touche personnelle, son bagage d’expérience.

Il n’existe pas de trousse pour tous les modules ; l’instructeur doit dans tous les cas dresser un plan de cours et élaborer le contenu du cours.

2. Rédaction des épreuves

L’IPIQ fournit, lorsqu’il en a la possibilité, des épreuves théoriques et pratiques aux instructeurs. Lorsque, pour un module donné, les épreuves sont inexistantes ou périmées c’est à l’instructeur enseignant le module qu’il revient de rédiger les épreuves et d’en faire valider le contenu par l’IPIQ.